Alors elle fait ses nuits ??

Alors elle fait ses nuits ???

Hier soir une fois les filles couchées, j’ai dis à mon mari : tiens c’est super cela fait quelques nuits que les filles ont dormi non stop dans LEUR lit !! Trop bien ! 😉 (Pour rappel elles ont 4, 5 ½ et 7 ans) !!

Ben oui, entre les cauchemars, les peurs, les réveils pour x ou y raisons, je me suis rendue compte hier que finalement d’avoir toutes nos nuits pleines sans réveils, avec en prime la grasse matinée jusqu’à 8h (faut pas pousser quand même) ben cela relève du rêve !!

Depuis que ma 1ère fille est née une des question qui revient très souvent est « Alors elle fait ses nuits ? »

Et durant des mois, pour mes 3 nanas, j’y ai eu droit ! Bien sûr il y en avait d’autres, et pourtant étonnamment pour moi, celle-ci était particulièrement difficile !

Je vais vous avouer un truc, les nuits étaient difficiles. Euh, Justine c’est un euphémisme…
Oui c’est vrai c’est HORRIBLE en fait, pas avec les 3 filles, et par période, mais en gros si je regarde en arrière, je peux dire sans exagérer qu’on a pas dormi pendant environ 4 ans.

Ce qui est magnifique, c’est les pensées qui nous viennent de temps en temps du style : ben cocotte tu l’as quand même un peu cherché : 3 filles en 3 ans faut quand pas croire que la vie est belle, elles mangent, elles dorment, elles rient, etc

Ok, pas dormi c’est un peu fort, mais bon pour moi 4h par nuit, ou des nuits avec des réveils qui varient entre 3x jusqu’à 10x par nuit, ben c’est pas vraiment des nuits vous êtes d’accord ?

On a essayé plein de trucs et écouté tous les avis, les conseils (qu’on les aient demandé ou non…) et voilà notre réalité était le couple qui se partage les nuits ou les filles afin de pouvoir quand même avoir un peu de sommeil.

La survie, notre Island sans Mike Horn 🙂

Bref, la chance que j’avais c’est qu’autour de moi d’autres mamans vivaient la même chose !! Attend ? ah non, en fait les autres enfants miraculeusement, ils dormaient tous bien : ah oui à 3 mois, il passe ses nuits, non c’est génial je le couche vers 19h et il se réveille vers 7h !
Aargghhh faites gaffe je vais vous étrangler !!!

Etrangement, je vous le dis, on se sentait bien seul, bien sûr nos amis n’avaient peut-être pas le soucis des nuits, ils avaient par exemple celui du coucher impossible jusqu’à minuit, ou encore les cris et pleurs toute la journée, …

Je réalise avec mon recul et mes compétences actuelles que c’est justement ce qui m’a poussée et donnée envie de créer mon cabinet, de venir en aide aux mamans qui se sentent seules et incomprises.

Wouaw comme quoi il y a du positif dans toute expérience ! 🙂

Bref, ce que j’ai fini par comprendre aussi, c’est ce besoin de dire : tout va bien, oui on gère ! Difficile le rôle de maman ?? NON les doigts dans le nez comme on dit !!

Il ne faut pas oublier que toutes ces questions sont posées avec toutes les meilleures intentions du monde, sauf que quand elles appuient où ça fait mal, ben c’est douloureux, frustrant et rageant !

Par exemple, ma belle-maman (je l’aime beaucoup et j’aime voir la relation qui nous avons construite et qui est si agréable et ouverte) avait pris l’habitude d’appeler tous les jours pour demander si on avait bien dormi !!!! aaaaaahhhhh help sttooopp !! Elle s’inquiétait pour nous, pour son fils et c’était sa manière de nous le montrer, une fois qu’on lui a demandé d’arrêter car ça nous faisait mal et qu’on pouvait lui promettre qu’ON l’appellerait quand on dormirait toute la nuit d’une traite, ben c’était bon.

Les mamans merveilleuses dites VOTRE réalité, dites quand vous ne voulez pas de conseils, dites ce que vous vivez !!! Et quand ces phrases vous pèsent, dites le !! Merci de ne plus me demander ! ou merci de prendre mes enfants une nuit, ou … (à vous)

L’idée est :
– NE plus rester SEULE
– Demander de l’aide
– Partagez ce que vous vivez
– Ecouter les conseils et trier
– Trouver votre truc qui marche pour vous à un moment précis

Je donne mon exemple : nous avons fait dortoir. Dans notre chambre à coucher, nous avons mis des matelas collé les uns aux autres et certaines nuits, il y avait 2 filles, d’autres nuit aucune, d’autres que 1, bref cela variait…. 🙂

Ce qui était sûr, c’est qu’au bout d’un moment pour nous il était plus important de dormir que de les recoucher dans leur lit à chaque réveil !!! Et ne me dites pas : elles prendront l’habitude… je mords !

Vous vous reconnaissez dans mes textes et vous voulez aller plus loin ? Rejoignez le groupe de coaching de maman : Mamans bla bla

Je vous souhaite une magnifique journée !
Je me réjouis de vos commentaires !

Justine

PS : Bonus si inscription jusqu’au 18 mai !!!

PPS : prenez 30 minutes pour une séance découverte offerte et repartez avec 3 choses à mettre en place dans votre quotidien  !

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: